Habitacles

Sérigraphie sur papier
Petite série de variantes et d'épreuves uniques
2017

Ces sérigraphies sont le résultat d'une réflexion sur l'importance du geste dans la picturalité.
En peinture, les gestes du peintre ont une incidence directe sur l'image en train de se faire. En sérigraphie traditionnelle, peu importe l'image que l'on imprime, le geste est toujours le même. Il suffit de "passer la racle".
Dans cette série, j’en suis venue à considérer l’équipement nécessaire à la pratique de la sérigraphie (écrans et raclettes) comme de simples outils d’application de la matière. La racle de sérigraphie devient l'équivalent d'un pinceau, que j'utilise pour mélanger et appliquer la couleur directement au travers de l'écran. Je brouille les pistes entre le fond et la forme par l’application de plusieurs couches d’encre successives. L’image source numérique est toujours perceptible, mais la couleur n’est plus contenue à l’intérieur des formes de la matrice.

Réalisation : Xavier Orssaud